L'évaluation est l'une des pierres angulaires d'un enseignement efficace, mais l'évaluation peut souvent devenir un simple processus d'apprentissage par cœur, sans grand rapport avec la vie des apprenants ou le monde extérieur. L'évaluation authentique, en revanche, est au cœur de l'enseignement et de l'apprentissage. Elle stimule les progrès de l'apprenant, offre des possibilités de retour d'information et clarifie ce qu'il convient d'enseigner et d'apprendre afin que l'étudiant soit préparé à la vie en dehors de la salle de classe. Ces questions sont au cœur du domaine 4

Veuillez considérer où vous vous situez par rapport aux objectifs à long terme suivants.

1. J'utilise des formats d'évaluation numériques pour suivre et contrôler les progrès de l'apprentissage des langues des apprenants.
Je ne suis pas sûr des formats numériques d'évaluation et de suivi dans ma pratique de l'enseignement des langues ou dans mon environnement de travail.
Je fais un usage élémentaire des outils numériques pour suivre régulièrement l'apprentissage des langues des apprenants.
J'utilise occasionnellement un outil numérique, par exemple un quiz automatisé ou un devoir de téléchargement de fichiers, pour contrôler l'apprentissage linguistique des apprenants.
J'utilise une variété d'outils numériques familiers pour une variété de stratégies d'évaluation afin de contrôler l'apprentissage des langues des apprenants, le cas échéant.
Je sélectionne, adapte et utilise systématiquement et simultanément une grande variété d'outils numériques familiers et émergents pour suivre fréquemment l'apprentissage des langues des apprenants à travers un large éventail de stratégies d'évaluation différentes.

2. J'identifie et j'analyse toutes les données dont je dispose pour identifier efficacement les apprenants en langues qui peuvent avoir besoin d'un soutien supplémentaire.
Ce n'est pas ma responsabilité et je n'ai jamais envisagé de recueillir ou d'analyser des données sur les progrès des apprenants au moyen des technologies numériques.
Je n'analyse que les données académiques traditionnelles, telles que l'assiduité, les performances et les notes, afin de soutenir les apprenants.
Il m'arrive d'analyser des données numériques de base sur l'activité et le comportement des apprenants, en plus des données académiques traditionnelles, afin d'identifier les apprenants en langues qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.
J'analyse régulièrement toutes les données disponibles, tant numériques que traditionnelles, afin de contrôler efficacement l'engagement des apprenants et d'identifier les apprenants en langues qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.
Je suis fréquemment toutes les données disponibles, tant numériques que traditionnelles, que je combine et analyse afin de contrôler efficacement l'engagement des apprenants et de prévoir ceux qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.

3. J’utilise les technologies numériques pour fournir un feedback efficace et assurer une planification efficace des stratégies d’enseignement pour l’apprentissage des langues.
Je ne connais pas d'outils numériques de feedback adaptés à l'enseignement des langues.
J'utilise les fonctions de base d'outils numériques communs/simples pour fournir un retour numérique aux apprenants.
J'utilise et modifie occasionnellement certains outils d'évaluation numériques pour fournir un feedback de base pour l'apprentissage des langues.
J'utilise fréquemment une variété d'approches numériques pour fournir un feedback efficace et pour planifier un enseignement efficace pour l'apprentissage des langues, en fonction des besoins spécifiques des apprenants.
J'adapte, ajuste et utilise systématiquement une très grande variété d'approches numériques, en fonction des besoins spécifiques de l'apprenant, afin de fournir un feedback efficace et de planifier des stratégies d'enseignement efficaces pour l'apprentissage des langues.

Ton score:

Ton score:

Ta réponse: Je ne suis pas sûr des formats numériques d'évaluation et de suivi dans ma pratique de l'enseignement des langues ou dans mon environnement de travail.

Le suivi de l'apprentissage des langues par les apprenants est une étape supplémentaire qui peut être difficile, mais c'est presque toujours un processus très utile et, avec l'utilisation d'outils numériques, cela peut être fait assez facilement.

Le suivi de l'apprentissage des langues par les apprenants est particulièrement utile pour identifier les apprenants qui ont des difficultés et qui pourraient bénéficier d'une forme d'intervention ou d'un soutien supplémentaire. De plus, le suivi peut être adapté à différentes activités d'enseignement des langues, en les rendant plus conscients de leurs performances et en favorisant l'engagement dans l'apprentissage.
Une bonne première étape pour progresser dans ce domaine est d'identifier ce que vous souhaitez évaluer et contrôler : voulez-vous évaluer par exemple ce qu'ils ont appris en termes de grammaire, de vocabulaire, de syntaxe ou d'interaction en ligne avec leurs pairs, identifier les difficultés linguistiques courantes des apprenants et/ou même demander aux apprenants de réagir à votre enseignement ou les impliquer dans la sélection de sujets spécifiques/définition d'objectifs d'apprentissage dans un cours de langue.
Une façon attrayante de suivre les progrès de l'apprentissage consiste à organiser un petit quizz ou un Kahoot à la fin d'une session de formation, ou à mesurer la fréquence à laquelle ils se connectent aux plateformes numériques d'apprentissage en ligne utilisées ou la fréquence à laquelle ils communiquent avec leurs pairs. Par ailleurs, si vous souhaitez mesurer la satisfaction des apprenants à l'égard de votre enseignement, vous pouvez suivre leurs réactions via un questionnaire utilisant Google Forms ou un sondage.
Réfléchissez à la partie de l'apprentissage linguistique de vos apprenants que vous souhaitez mesurer. Explorez les solutions numériques, par exemple les quiz.

Ta réponse: Je fais un usage élémentaire des outils numériques pour suivre régulièrement l'apprentissage des langues des apprenants.

Même si vous n'avez pas beaucoup d'expérience dans l'utilisation de l'évaluation numérique pour suivre l'apprentissage des langues par les apprenants, plusieurs raisons plaident en faveur de cette approche.

Un avantage est particulièrement évident en ce qui concerne le temps et le papier que vous économisez : Étant donné que de nombreux formats d'évaluation numérique suivent les données de l'apprenant, vous pouvez immédiatement accéder à toutes les données relatives à vos apprenants dans un seul espace numérique, ce qui supprime la nécessité de gérer, de stocker et de travailler avec des évaluations sur papier, mais vous permet également d'accéder à tous les scores d'évaluation de vos apprenants, de les comparer et de les opposer dans un seul espace. Vous pouvez ainsi voire immédiatement les performances d'un apprenant et les domaines dans lesquels une intervention ou un soutien supplémentaire peut être nécessaire.
Pour progresser dans ce domaine, il suffit de considérer un format d'évaluation existant que vous utilisez pour des missions spécifiques et de réfléchir à la manière de le transformer en évaluation numérique. Un bon exemple peut être un test de niveau ou une activité linguistique de compréhension de la lecture. Vous pouvez également demander aux apprenants de soumettre un travail sur papier sous forme numérique, par le biais d'un espace de fichiers partagé tel que Dropbox ou Google Drive et de présenter des échantillons de leur travail.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciel d'enquête ou de quiz tel que Google Forms, Educaplay ou Socrative pour proposer aux apprenants un simple quiz automatisé.
  • Obtenez des corrections pour vos travaux écrits grâce à Grammarly.

Explorez différents formats d'évaluation, qui peuvent également vous fournir des données générées automatiquement pour vous aider à suivre les progrès des apprenants. Cela peut se faire par le biais d'un simple outil de quiz ou de l'utilisation d'instruments de "suivi des modifications" dans les documents partagés.

Commencez doucement et ne vous inquiétez pas de faire beaucoup d'évaluations numériques pour l'instant.

Ta réponse: J'utilise occasionnellement un outil numérique, par exemple un quiz automatisé ou un devoir de téléchargement de fichiers, pour contrôler l'apprentissage linguistique des apprenants.

L'utilisation occasionnelle d’un outil numérique pour suivre l'apprentissage d'une langue par l'apprenant peut être très utile - à la fois en termes de données qu'il fournit, mais aussi pour permettre aux apprenants d'expérimenter et de se familiariser avec les outils numériques.

L'amélioration dans ce domaine peut simplement consister à ajouter quelques types supplémentaires de formats d'évaluation numérique dans votre processus.

L'utilisation d'une plus grande variété de formats d'évaluation numérique peut vous permettre de mesurer les domaines d'apprentissage linguistique spécifiques d'un apprenant et/ou de recueillir des données plus variées afin de mieux soutenir les apprenants et d'obtenir une meilleure vue d'ensemble de leurs progrès et des domaines où une amélioration ou un soutien supplémentaire est nécessaire. À votre niveau, l'un des éléments clés à prendre en compte pour utiliser plus fréquemment les formats d'évaluation numériques est de trouver un " équilibre " dans la fréquence et le type de format d'évaluation que vous souhaitez utiliser. Il est bon d'utiliser de temps en temps, par exemple, un quiz automatisé, mais en utiliser un plus fréquemment au cours d'un semestre peut vous aider à vous assurer que vous vérifiez régulièrement auprès des apprenants.
Pour progresser dans ce domaine, envisagez d’explorer quelque chose de différent de l'outil numérique existant que vous utilisez. Une manière utile d'aborder cette question peut être de considérer quelles compétences linguistiques communicatives vous cherchez à tester ou à évaluer dans l'enseignement de vos apprenants et d'identifier un outil qui aiderait à répondre au(x) domaine(s) que vous essayez d'évaluer. Cela peut vous aider à réfléchir au bon outil numérique.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Utiliser des logiciels de quiz tels que Schulraetsel, Educaplay, Get.plickers ou Socrative pour tester les connaissances des apprenants en matière de contrôle de la grammaire/du vocabulaire et proposer aux apprenants un simple quiz automatisé.
  • - Production écrite : les apprenants téléchargent leurs fichiers sur un logiciel de stockage tel que Dropbox ou Google Drive.
Réfléchissez à la meilleure façon d'atteindre un "équilibre" entre la fréquence et le type d'outils appropriés pour évaluer l'apprentissage des langues des apprenants. Essayez d'introduire des évaluations supplémentaires pour les apprenants Rappelez- vous que vous n'avez pas besoin d'y arriver immédiatement, c'est quelque chose qui prend du temps à comprendre.

Ta réponse: J'utilise une variété d'outils numériques familiers pour une variété de stratégies d'évaluation afin de contrôler l'apprentissage des langues des apprenants, le cas échéant.

L'utilisation d'une série d'outils numériques différents pour une variété de stratégies d'évaluation démontre une grande expertise et expérience dans l'évaluation numérique. Pour s'améliorer dans ce domaine, il suffit d'étendre légèrement ce que vous faites déjà.

Cela vous permettra de rassembler un large éventail de types de données différentes pour suivre efficacement l'apprentissage des langues des apprenants et augmenter la variété et l'adéquation du feedback.

Pour progresser dans ce domaine, il peut être utile de réfléchir aux données que vous recevez des apprenants par le biais de vos évaluations et à leur utilité (ou non) pour vous aider à suivre et contrôler les progrès de l'apprentissage des langues des apprenants. Il se peut que vous utilisiez une variété de formats d'évaluation très efficacement à des fins d'évaluation, mais il se peut aussi que toutes les informations provenant de ces évaluations ne vous aident pas à suivre efficacement l'apprentissage des langues des apprenants et/ou ne vous aident pas à donner un feedback ou un soutien approprié aux apprenants.

Souvent, il ne s'agit pas de changer vos formats d'évaluation existants, mais plutôt d'introduire de nouvelles évaluations formatives et de nouveaux scénarios de mise en œuvre afin de vous fournir des informations supplémentaires. Il peut être intéressant d'examiner les moments de votre enseignement où vous pourriez introduire des éléments d'évaluation pour soutenir cela.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciels d'enquête ou de quiz tels que ClassMarker, Educaplay ou Socrative pour proposer aux apprenants un simple quiz automatisé.
  • Les logiciels de voix sur IP tels que BigBlueButton et Acadly peuvent être utilisés pour offrir des espaces de communication et de feedback en direct.
Réfléchissez à des formats d'évaluation supplémentaires et à des scénarios de mise en œuvre pour suivre systématiquement les progrès de l'apprentissage des langues des apprenants. Sur cette base, essayez de réfléchir à quel moment du processus d'enseignement vous pourriez les introduire - en veillant à ne pas surcharger les apprenants avec trop d'évaluations.

Ta réponse: Je sélectionne, adapte et utilise systématiquement et simultanément une grande variété d'outils numériques familiers et émergents pour suivre fréquemment l'apprentissage des langues des apprenants à travers un large éventail de stratégies d'évaluation différentes.

La sélection, l'utilisation et l'adaptation d'une variété de formats et de stratégies d'évaluation pour contrôler fréquemment l'apprentissage des langues par les apprenants est une réalisation très admirable, et indique votre expertise à la fois dans les compétences numériques, mais aussi dans vos compétences et connaissances dans le domaine de l'évaluation en général.

A votre niveau, il peut être intéressant de considérer comment mieux structurer ce que les apprenants produiront pour vous dans le cadre d'un processus d'évaluation et comment vous pourriez utiliser ce qu'ils produisent pour leur donner une compréhension plus détaillée de leur parcours d'apprentissage linguistique. Une autre considération à ce stade peut être d'envisager comment vos formats d'évaluation pourraient être exploités pour aider les apprenants à collaborer et à s'entraider.
Pour progresser dans ce domaine, il peut être utile d'examiner les produits que les apprenants sont - ou peuvent - produire et si ceux-ci peuvent être utilisés pour évaluer et suivre efficacement les progrès des apprenants. Cela peut impliquer de demander aux apprenants de produire des fichiers vidéo ou audio dans le cadre d'une évaluation (pour évaluer la prononciation orale par exemple), qui peuvent ensuite être utilisés pour suivre leurs progrès. Vous pouvez également - à votre niveau - chercher à engager les apprenants dans des activités d'évaluation qui leur demandent de collaborer avec leurs camarades dans des espaces tels que des forums de discussion. Ce type d'apprentissage par les pairs peut être une façon très bénéfique d'engager les apprenants les uns avec les autres, ce qui à son tour peut aider à clarifier quels apprenants sont avancés et lesquels peuvent avoir du mal à suivre leurs pairs.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Outils de création vidéo, tels que Screencast-o-matic, Flipgrid, MySimpleShow.
  • Les forums de discussion tels que Lingualia, Unilang, Italki offrent un espace aux apprenants pour l'apprentissage et l'évaluation par les pairs, le partage du feedback, etc.
Assurez-vous que vos stratégies d'évaluation sont alignées sur vos stratégies d'enseignement. Réfléchissez à la manière dont vous pouvez utiliser les apprenants pour s'engager dans un espace d'évaluation par les pairs ou collaborative. Il s'agirait essentiellement d'une activité d'évaluation qui exige que les apprenants interagissent les uns avec les autres dans le cadre d'une évaluation.

Ta réponse: Ce n'est pas ma responsabilité et je n'ai jamais envisagé de recueillir ou d'analyser des données sur les progrès des apprenants au moyen des technologies numériques.

Même si vous n'êtes pas familier avec le processus d'utilisation des données numériques sur les apprenants, ou si ce n'est pas votre responsabilité, il peut être utile de commencer à les utiliser car elles peuvent grandement aider à soutenir vos apprenants.

L'utilisation de données numériques sur les apprenants peut être d'une grande aide pour identifier les apprenants qui peuvent avoir besoin d'un soutien supplémentaire. Les avantages des données numériques sont qu'elles sont immédiates, qu'elles peuvent être recueillies avec peu ou pas d'effort de votre part en tant qu'enseignant, qu'elles peuvent être mises à jour automatiquement et qu'elles peuvent généralement aider à recueillir des données et des retours d'information auxquels on n'a pas toujours accès.
Pour progresser dans ce domaine, il peut être utile de réfléchir ou de s'informer sur certaines des utilisations des données numériques et d'envisager les éléments de votre enseignement pour lesquels elles peuvent vous aider. Par exemple, il peut être utile de recueillir régulièrement les commentaires des apprenants sur la façon dont ils pensent progresser afin de leur apporter un soutien supplémentaire si nécessaire. Si vous utilisez des outils ou des ressources numériques, il peut être utile de voir combien de fois les apprenants utilisent ou visitent ces outils ou ces ressources en dehors de la classe pour voir s'ils sont engagés. Réfléchir à ce qui peut vous être le plus utile est une bonne première étape dans l'utilisation efficace des données numériques.
À ce stade, il peut être plus bénéfique d'examiner vos processus d'enseignement et d'identifier les logiciels numériques de base, tels que Google Forms, pour enregistrer les données sur les progrès des apprenants.
Considérez et examinez les données disponibles pour mieux identifier les apprenants en langues qui peuvent avoir besoin d'un soutien supplémentaire. Si vous n'êtes pas sûr, une étape utile peut être de demander à vos apprenants. Ils peuvent être en mesure de décrire les habitudes qu'ils ont et qui indiquent qu'ils ont des difficultés et/ou qu'ils ont besoin de soutien.

Ta réponse: Je n'analyse que les données académiques traditionnelles, telles que l'assiduité, les performances et les notes, afin de soutenir les apprenants.

Lorsque l'on évalue les progrès des apprenants en utilisant uniquement les données académiques traditionnelles, certains éléments peuvent passer inaperçus ou être négligés.

L'utilisation de données numériques sur les apprenants peut permettre d'obtenir des informations utiles sur l'engagement des apprenants, c'est-à-dire sur leur participation active à votre enseignement. Cela peut être très utile pour identifier - et même prévoir - les apprenants qui pourraient avoir besoin d'un soutien supplémentaire. Des recherches ont montré que l'une des mesures les plus importantes de la réussite de l'apprenant est l'engagement, que les données numériques peuvent suivre et contrôler très efficacement.
Commencez par explorer les sources existantes de données numériques dont vous disposez. Si, par exemple, votre organisation fournit un accès à un système d'apprentissage virtuel (VLE - également connu sous le nom de système de gestion de l'apprentissage ou LMS), ou si vous utilisez une plate-forme d'apprentissage en ligne, les données de base sur la fréquence d'entrée des apprenants dans le système ou sur le temps qu'ils passent généralement dans le système peuvent être très utiles pour identifier comment les apprenants s'engagent en ligne. Si vous n'en êtes pas sûr, demandez à un technicien ou à un collègue enseignant si ces données sont disponibles. Une autre idée est d'utiliser un outil de présence numérique, qui peut suivre la présence des apprenants en classe, ou de créer un forum de discussion et de demander aux apprenants d'y contribuer (peut-être dans le cadre d'une évaluation formative ou d'une activité pratique), ce qui peut indiquer qui le fait activement ou non.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Un outil numérique de gestion des présences tel que Qwickly ou Tophat (ou même une feuille de calcul en ligne) pour recueillir des données sur les présences.
  • Outils de collaboration en ligne tels que Padlet, Google Docs pour recueillir les données de participation.
Une façon simple de recueillir des données sur les besoins des apprenants est d'utiliser un système de vote, une enquête ou un questionnaire et de demander simplement aux apprenants de le remplir à un stade particulier de votre enseignement pour indiquer comment ils pensent progresser et/ou s'ils pensent avoir besoin de soutien.

Ta réponse: Il m'arrive d'analyser des données numériques de base sur l'activité et le comportement des apprenants, en plus des données académiques traditionnelles, afin d'identifier les apprenants en langues qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.

L'évaluation occasionnelle des données numériques de base sur l'activité et le comportement des apprenants, parallèlement aux données académiques traditionnelles, peut constituer un excellent soutien pour vos apprenants Un processus d'amélioration consiste à essayer d'intégrer des possibilités supplémentaires de collecte et d'utilisation des données numériques dans le cadre de votre processus d'enseignement.

En recueillant et en évaluant plus fréquemment les données sur l'activité de vos apprenants, vous pourrez mieux identifier ceux qui ont besoin d'une forme de soutien et structurer votre enseignement au cours d'un programme ou d'un semestre afin de former des "jalons" clés. Cela permet de s'assurer qu'aucun apprenant ne " passe à travers les mailles du filet ", car vous recueillez régulièrement des données pertinentes pour identifier les apprenants qui se désengagent ou qui ont des difficultés et qui peuvent donc avoir besoin d'un soutien supplémentaire.
Pour progresser dans ce domaine, il peut être utile d'examiner votre programme d'enseignement et d'envisager d'autres moments ou points où il pourrait être utile de recueillir ou de vérifier les données sur les apprenants. Ces points peuvent être chronologiques, par exemple mensuels, bihebdomadaires, etc., ou liés à des activités ou des sujets d'enseignement spécifiques, par exemple après une activité d'évaluation, après la fin d'un certain sujet, etc. En plus de considérer le "quand", pensez au "quoi" et au "comment". Le "quoi" fait référence au type de données que vous souhaitez recueillir auprès des apprenants. Il peut s'agir de la fréquence de leurs connexions, de l'accès aux ressources, etc. ou de leurs réactions. Le "Comment" fait référence à la manière dont vous allez recueillir ces données. Elles peuvent être déjà présentes dans votre système (par exemple, la fréquence des connexions, l'accès aux ressources, etc.) ou être recueillies par le biais d'un questionnaire en ligne que vous créez.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciels d'enquête ou de quiz tels que Google Forms, Get.plickers ou Socrative pour proposer aux apprenants une enquête simple afin de recueillir leurs commentaires.
  • Des logiciels de voix sur IP dotés de diverses fonctionnalités, tels que Acadly et Zoom pour organiser une interview en ligne ou un groupe de discussion afin de recueillir des informations.
Considérez votre horaire d'enseignement actuel et réfléchissez aux points pour lesquels il pourrait être utile pour vous de disposer de données supplémentaires afin de pouvoir intervenir en temps utile. Pour commencer, réfléchissez au type de données qui pourraient vous être utiles.

Ta réponse: J'analyse régulièrement toutes les données disponibles, tant numériques que traditionnelles, afin de contrôler efficacement l'engagement des apprenants et d'identifier les apprenants en langues qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.

L'utilisation de données numériques de base à côté des données académiques traditionnelles peut être d'un grand soutien pour les apprenants et peut grandement aider à surveiller l'engagement des apprenants dans votre enseignement et ce qu'ils en retirent. Ce qui pourrait être utile pour progresser dans ce domaine serait de combiner les 2 sources de données pour suivre efficacement les apprenants et identifier les liens entre leur engagement et leurs notes.

Lier les données numériques aux données académiques traditionnelles n'est pas une tâche particulièrement facile, mais cela peut apporter de grands avantages à votre enseignement et à l'expérience des apprenants. Ce processus peut offrir de grandes perspectives et rendre les données numériques extrêmement pertinentes pour les résultats tangibles (notes). À son plus haut niveau, ce processus peut même être prédictif - il peut indiquer, sur la base des données, comment un apprenant est susceptible de procéder et dans quelle mesure il peut s'engager dans l'apprentissage et le terminer. Ces informations peuvent grandement aider à déterminer si une intervention est nécessaire - où vous pouvez fournir un soutien ou des communications supplémentaires pour aider l'apprenant à "suivre le bon chemin".
Pour faire progresser votre expérience dans ce domaine, commencez par examiner les données dont vous disposez. Les données académiques peuvent inclure les notes d'un apprenant, son assiduité, sa participation aux discussions, votre impression de son engagement, etc. Les données numériques peuvent inclure la fréquence d'accès au système que vous utilisez, les analyses d'apprentissage dont vous disposez, leurs réponses à des questionnaires ou autres outils numériques, etc. Il peut être utile de "rassembler tout cela" pour voir comment un apprenant progresse. Une bonne façon de commencer ce processus est de rassembler toutes les données dans un seul document, tel qu'un fichier Excel, pour avoir une idée générale de la façon dont l'apprenant progresse et s'il y a des indicateurs qui montrent qu'il pourrait avoir besoin de soutien ou même d'engagement. N'oubliez pas que si vous souhaitez entendre directement les apprenants pour mieux prendre vos décisions, vous pouvez toujours utiliser un outil numérique pour vous aider à recueillir des données. Il peut s'agir, par exemple, d'un test en ligne ou d'un outil VoIP pour organiser un groupe de discussion. Ces outils peuvent être les moyens les plus efficaces de recueillir des données pertinentes et peuvent souvent constituer, avec vos données existantes, la dernière "pièce du puzzle" pour déterminer si les apprenants sont engagés et/ou s'ils ont besoin d'un soutien.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciels de test, d'enquête ou de quiz tels que ClassMarker, Google Forms ou Educaplay pour proposer aux apprenants une enquête simple afin de recueillir leurs commentaires.
  • Logiciels de voix sur IP tels que Zoom, Webex, Google Meet pour organiser un entretien en ligne ou un groupe de discussion afin de recueillir des informations.
Commencez par essayer de rassembler toutes les données des apprenants dans un seul document ou format. Vous n'avez pas besoin d'entrer dans les détails à ce stade ! Voyez simplement si les données numériques d'un apprenant (participation, accès, etc.) peuvent indiquer quelque chose autour de ses notes ou de son engagement général (c'est-à-dire un accès plus faible au système et des notes plus basses). Rappelez- vous que chaque apprenant est différent et que si un apprenant est engagé et apprend bien, vous n'avez pas nécessairement besoin de prendre des mesures pour lui.

Ta réponse: Je suis fréquemment toutes les données disponibles, tant numériques que traditionnelles, que je combine et analyse afin de contrôler efficacement l'engagement des apprenants et de prévoir ceux qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.

Vous travaillez clairement à un très haut niveau dans votre analyse et votre utilisation des données pour identifier les apprenants en langues qui pourraient avoir besoin d'un soutien supplémentaire. À votre niveau, ce qui pourrait être utile serait simplement d'envisager d'ajouter quelques données supplémentaires pour aider à fournir un feedback et d'envisager des opportunités supplémentaires pour offrir un feedback ou un soutien.

Recueillir toutes les données disponibles, les combiner et les analyser est une réussite admirable qui témoigne de votre expertise en matière de compétences numériques, mais aussi de vos compétences et connaissances dans le domaine de l'évaluation en général. À votre niveau, il peut être intéressant de réfléchir simplement à la manière dont vous pouvez améliorer votre processus personnel - par le biais d'outils vous aidant à recueillir ou à analyser les données, ou encore d'examiner les mécanismes de feedback que vous utilisez pour mieux soutenir les apprenants qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.
Étant donné que vous suivez actuellement toutes les données disponibles, que vous les combinez et les analysez pour surveiller l'engagement des apprenants et prévoir les besoins de soutien, il y a probablement peu de choses à "ajouter" à votre processus actuel. Ce qui pourrait être bénéfique serait simplement d'examiner votre processus et de considérer comment vous pouvez améliorer ce que vous faites déjà et/ou exploiter ces données pour soutenir les apprenants de manière pratique et appropriée. Un moyen d'améliorer votre processus serait d'examiner s'il existe des possibilités de collecter des données supplémentaires pendant le processus d'enseignement. Cela pourrait inclure l'utilisation d'enquêtes ou de sondages en ligne ou de groupes de discussion en direct pour recueillir les commentaires des apprenants afin de mieux informer les données dont vous disposez (en particulier le "lien" entre les données académiques traditionnelles et les données numériques). Par ailleurs, il peut être intéressant d'examiner les outils numériques qui peuvent vous aider à analyser les données disponibles afin d'informer votre contact ou votre soutien avec les apprenants. Des outils ou services d'automatisation pourraient aider à automatiser les communications avec les apprenants. Par ailleurs, différents outils numériques vous permettant de communiquer avec les apprenants pour obtenir un feedback ou un soutien - tels que des outils VoIP en direct ou des plateformes de communication - pourraient vous aider à mieux encourager ou soutenir les apprenants.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Outils de création automatique de contenu tels que Anders Pink ou Plagiarism, pour soutenir la création automatique de contenu pour les apprenants.
  • Des outils de création vidéo tels que Youtube, MySimpleShow ou Flipgrid pour enregistrer des retours d'information riches en médias pour les apprenants.
Une bonne étape dans le cadre de ce processus peut être d'examiner simplement la façon dont vous suivez et combinez actuellement les données et de voir s'il existe d'autres possibilités de recueillir des données et/ou des moyens de fournir un feedback aux apprenants. Une étape potentiellement utile ici peut être de demander simplement aux apprenants s'ils ont le sentiment que quelque chose a été "oublié" ou s'ils souhaitent un retour sur des éléments qui ne sont pas actuellement fournis.

Ta réponse: Je ne connais pas d'outils numériques de feedback adaptés à l'enseignement des langues.

Fournir un feedback peut être un défi, mais les avantages qu'il procure à l'apprentissage des langues des apprenants sont extrêmement bénéfiques. Le feedback permet aux apprenants de disposer des conseils appropriés pour ajuster ou approfondir leur apprentissage des langues afin d'atteindre au mieux les résultats d'apprentissage requis.

Le feedbacks sur l'apprentissage des langues par les apprenants peut être facilement intégré à de nombreux processus d'enseignement existants. En particulier, le feedback est d'une grande utilité pour les apprenants, car il leur permet de savoir quels éléments de leur évaluation ou de leur apprentissage linguistique étaient forts, quels éléments étaient faibles et ce qu'ils peuvent faire pour résoudre ces problèmes. Le feedback fournit essentiellement aux apprenants une "carte" leur permettant de tirer le meilleur parti de leur apprentissage linguistique. Le feedback est généralement associé à l'évaluation - à la fois sommative (évaluations terminales, notées, à fort enjeu) et formative (évaluations informelles, non notées, à faible enjeu). Fournir aux apprenants un feedback sur leurs évaluations est essentiel pour mettre en évidence leurs erreurs et la manière dont ils peuvent s'améliorer à l'avenir Fournir un feedback aux apprenants par le biais d'outils numériques offre un large éventail d'avantages, en fonction du type de feedback et du type d'outil numérique utilisé. En particulier, l'utilisation d'outils numériques pour fournir un retour sur l'apprentissage des langues des apprenants vous permet de mettre en évidence de manière précise et claire certains éléments d'évaluation ou d'apprentissage, vous permet de fournir un feedback de manière claire et réutilisable et peut même être automatisé, ou faciliter les possibilités d'évaluation par les pairs.
Pour faire progresser votre expérience dans ce domaine, il peut être utile d'examiner quelles sont les "opportunités" actuelles de fournir un feedback aux apprenants. En général, l'une des occasions les plus directes de fournir un feedback aux apprenants est celle de leurs activités d'évaluation. Fournir un retour sur les évaluations vous permet d'indiquer aux apprenants où ils ont réussi ou échoué et / ou quelles mesures ils peuvent prendre dans leur apprentissage de la langue pour remédier à ces échecs afin qu'ils ne se reproduisent pas à l'avenir. Une bonne première étape consiste donc à réfléchir à la manière dont vous pouvez fournir un feedback aux apprenants sur les évaluations existantes qu'ils doivent effectuer. Ce feedback peut être aussi long ou aussi court que vous le jugez approprié et peut être offert dans un certain nombre de formats différents - mais un bon point de départ peut être de réfléchir au type de feedback - pour des évaluations spécifiques - qui serait utile à l'apprentissage de la langue des apprenants. Si vous n'êtes pas tenu de donner des évaluations aux apprenants, réfléchissez alors aux autres occasions qui pourraient être utiles pour offrir aux apprenants un retour sur leur apprentissage des langues - il pourrait s'agir d'évaluations à mi- semestre, d'un retour à la fin du programme d'apprentissage, etc. .
À ce stade, il peut être plus utile de réfléchir au type de feedback, au moment et à l'endroit où vous le donneriez aux apprenants, plutôt que de se concentrer sur des outils numériques spécifiques.
Considérez une seule évaluation où vous pourriez commencer à donner du feedback aux apprenants. Idéalement, il pourrait s'agir d'une évaluation au milieu ou au début du programme d'apprentissage, où vous pourriez leur donner un feedback qu'ils pourraient améliorer Réfléchissez à ce qui pourrait aider l'apprenant dans son apprentissage de la langue - après avoir terminé l'évaluation. Cela peut très souvent être lié à ce qu'il a fait pour l'évaluation. Sinon, si vous ne donnez pas d'évaluation aux apprenants, envisagez d'introduire une évaluation à mi-semestre où vous pourrez leur donner un feedback sur leurs progrès.

Ta réponse: J'utilise les fonctions de base d'outils numériques communs/simples pour fournir un retour numérique aux apprenants.

S'il peut être difficile de commencer à utiliser les technologies numériques pour fournir un feedback et/ou planifier des stratégies d'enseignement pour l'apprentissage des langues si vous n'y êtes pas familiarisé ou si ce n'est pas de votre ressort, il peut néanmoins être utile de commencer à les utiliser car elles peuvent grandement aider à soutenir les apprenants par le biais du feedback et réduire le temps que vous devez consacrer au feedback.

L'utilisation des technologies numériques peut faciliter le processus de feedback aux apprenants et la planification des stratégies d'enseignement pour un certain nombre de raisons. Les technologies numériques peuvent être utilisées pour le feedback sans que l'apprenant soit dans la pièce avec vous et peuvent être rapidement et facilement mises à jour. Elles peuvent également fournir un enregistrement de la progression de l'apprentissage de la langue, tant pour les apprenants que pour vous. Cela vous évite, ainsi qu'à l'apprenant, d'imprimer ou de conserver des commentaires sur papier, et vous permet d'offrir un retour rapide et clair, de manière asynchrone ou synchrone, sans avoir besoin d'être dans la même pièce que l'apprenant.
Pour progresser dans ce domaine, il peut être utile d'identifier un point unique dans votre enseignement où vous fournissez actuellement un retour aux apprenants et de réfléchir à la façon dont vous pourriez utiliser un outil numérique à cette fin pour rendre le processus plus facile et plus efficace pour les apprenants et vous-même. Un processus simple pour ce faire peut-être de considérer comment vous donnez actuellement un feedback pour une évaluation (verbalement, sur papier, etc.) et d'examiner quels outils numériques pourraient mieux vous aider à le faire. Par exemple, vous pourriez créer et envoyer par e-mail à un apprenant un document Word avec une piste de feedback modifiée, au lieu d'un feedback sur papier pour une évaluation.
À ce stade, il peut être plus bénéfique d'examiner vos processus de feedback pour l'apprentissage des langues, plutôt que de se concentrer sur des outils numériques spécifiques.
Ne vous inquiétez pas d'essayer de modifier radicalement votre processus existant pour donner du feedback aux apprenants. Commencez modestement et sélectionnez simplement un cas simple où vous fournissez actuellement un feedback. À partir de là, réfléchissez à un seul outil numérique simple que vous pourriez utiliser. N'essayez pas d'en faire trop et trop vite. Si vous vous sentez à l'aise dans l'utilisation d'un outil numérique, vous pouvez sélectionner une autre occasion de feedback et voir comment vous pouvez utiliser un outil numérique pour celleci.

Ta réponse: J'utilise et modifie occasionnellement certains outils d'évaluation numériques pour fournir un feedback de base pour l'apprentissage des langues.

L'utilisation d'outils numériques de base pour fournir un feedback sur l'apprentissage des langues à l'université peut être d'un grand secours pour les apprenants et pour vous- même - mais des outils numériques légèrement plus avancés peuvent vous aider à améliorer votre efficacité et à fournir un feedback plus détaillé aux apprenants.

Les outils numériques de base peuvent être très utiles en tant que progression par rapport au feedback traditionnel sur papier, mais il est possible d'utiliser des outils numériques plus avancés à des fins de feedback. Cela peut être très bénéfique pour vos apprenants, car le feedback qu'ils reçoivent peut-être plus élaborer, plus efficace et finalement plus utile pour eux. Ces outils peuvent également vous être très utiles, car ils peuvent rendre votre processus de feedback plus efficace et vous permettre de passer moins de temps à organiser et à stocker des documents Word ou PDF pour tous vos apprenants.
Pour faire progresser votre expérience dans ce domaine, il peut être utile de commencer par examiner les outils et les processus que vous utilisez actuellement pour fournir aux apprenants un retour sur leur apprentissage des langues. Une étape bénéfique dans cette démarche peut être d'envisager des alternatives plus utiles aux outils numériques que vous utilisez actuellement. Par exemple, si vous avez accès à un système d'apprentissage virtuel (VLE - également connu sous le nom de système de gestion de l'apprentissage ou LMS), fournir un feedback par ce biais peut vous éviter de créer à plusieurs reprises des documents Word ou PDF et de les envoyer par e-mail aux apprenants individuellement. Vous pouvez également vous tourner vers des solutions en ligne telles que google drive et/ou google docs, des outils similaires à Word ou PDF, mais qui sont automatiquement stockés et sauvegardés en ligne et que vous pouvez utiliser pour partager et même collaborer avec les apprenants (ce qui vous permettrait, par exemple, de commenter un document d'apprenant et permettrait à vos apprenants de commenter vos commentaires), ce qui peut vous épargner des difficultés de stockage, d'accès et d'envoi de tels documents aux apprenants. Vous pouvez également étudier l'utilisation d'applications pour le feedback, qui vous permettront de changer complètement la manière dont vous fournissez un feedback aux apprenants. Des applications vous offrent, à vous et à vos apprenants, un espace de notation et de feedback dans une application pour smartphone.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciels de stockage tels que Dropbox ou Google Drive pour offrir aux apprenants un espace pour télécharger des fichiers Word ou PDF.
  • Logiciel VLE tel que Moodlecloud, comme espace pour recevoir et offrir un feedback sur les évaluations.
Une bonne première étape dans ce processus peut être d'identifier un outil numérique existant que vous utilisez pour fournir un retour sur leur apprentissage des langues et de considérer s'il existe un ou plusieurs outils numériques plus efficaces. Un exemple fourni ci-dessus implique l'utilisation de google drive et/ou google docs au lieu d'envoyer des documents Word ou des PDF par email aux apprenants. Cette étape peut être utile car elle ne vous oblige pas à modifier considérablement votre processus existant, mais simplement à trouver un ensemble d'outils plus efficaces.

Ta réponse: J'utilise fréquemment une variété d'approches numériques pour fournir un feedback efficace et pour planifier un enseignement efficace pour l'apprentissage des langues, en fonction des besoins spécifiques des apprenants.

L'utilisation d'une variété d'outils numériques pour fournir un feedback et planifier un enseignement efficace pour l'apprentissage des langues est clairement un grand soutien pour vos apprenants et votre propre pratique. Il peut être intéressant d'envisager, à votre niveau, d'adapter certains des outils que vous utilisez afin de vous assurer que vous en maximisez l'utilisation. Il peut s'agir simplement d'examiner les fonctions supplémentaires que ces outils offrent et/ou de combiner certains outils pour étendre le feedback que vous fournissez à vos apprenants.

L'avantage de développer votre approche existante en utilisant une variété d'outils - en adaptant certains des outils que vous utilisez et/ou en combinant l'utilisation de certains outils - est que cela peut vous permettre d'adapter votre feedback aux besoins spécifiques de vos apprenants et de fournir un feedback plus approfondi. L'utilisation d'une variété d'outils signifie également que vous serez en mesure de fournir un plus large éventail de feedbacks, ce qui est utile pour aider à garantir que vos apprenants reçoivent un feedback sur un plus grand nombre d'éléments pertinents de leur apprentissage linguistique et peut vous permettre de "compléter" le feedback existant que vous donnez en utilisant des outils numériques spécifiques.
Pour améliorer votre expérience dans ce domaine, il peut être utile de considérer le "résultat" des outils que vous utilisez actuellement pour fournir un feedback à vos apprenants et de voir comment vous pouvez l'améliorer ou l'étendre d'une manière qui soit bénéfique pour vos apprenants. Par exemple, si vous utilisez des outils de communication tels que la VoIP pour le feedback en ligne, le "résultat" peut être l'appel audio que vous avez avec l'apprenant. Le feedback qu'un apprenant reçoit lors de cet appel peut être amélioré en fournissant des informations supplémentaires, comme une vidéo du travail de l'apprenant qui est discuté. Alors qu'auparavant vous pouviez fournir un retour en ligne en direct par un appel audio via Skype ou zoom, l'utilisation d'une fonction de partage d'écran dans ces outils peut vous aider à montrer à l'écran le travail de l'apprenant et/ou des exemples de compréhension correcte. Vous pouvez également compléter le feedback que vous fournissez à l'apprenant lors de l'appel vidéo, par exemple en utilisant un logiciel d'enregistrement d'écran pour vous enregistrer en train de parler et de critiquer le travail de l'apprenant afin qu'il puisse voir clairement où il a fait des erreurs et/ou comment il peut s'améliorer. Un autre exemple de ce processus peut concerner le feedback que les apprenants reçoivent d'un quiz automatisé. Au lieu de fournir aux apprenants une note et les réponses correctes ou incorrectes, il est possible, avec de nombreux outils de quiz numériques, d'inclure un feedback sur des réponses spécifiques aux questions du quiz. Vous pouvez ajouter des commentaires aux questions du quiz et/ou inclure des liens vers des ressources pertinentes pour aider l'apprenant à comprendre pourquoi ses réponses étaient incorrectes. De cette manière, vous développez le feedback fourni en maximisant les fonctionnalités offertes par les outils numériques.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciel d'enregistrement d'écran tel que Screencast-o-matic, Flipgrid comme moyen d'enregistrer de l'audio et de la vidéo pour offrir du feedback.
  • Logiciel de vidéo interactive tel qu'Edmodo pour annoter les vidéos afin d'offrir des espaces pour des commentaires supplémentaires.
  • Logiciel d'enquête ou de quiz tel que Get.Plickers ou Socrative, ClassMarker pour offrir aux apprenants un feedback pour un quiz ou un test automatisé.
Comme indiqué ci-dessus, une bonne première étape dans ce processus peut être de considérer la "sortie" de l'outil numérique que vous utilisez pour fournir un retour aux apprenants et de voir comment l'améliorer. Il y a généralement des fonctions dans l'outil numérique qui peuvent être utilisées - mais si ce n'est pas le cas, considérez quels autres outils numériques vous avez accès et comment vous pourriez les combiner pour fournir aux apprenants le feedback le plus utile pour leur apprentissage de la langue. Assurez-vous cependant d'être guidé par les besoins des apprenants et n'utilisez pas simplement autant d'outils numériques que possible dans le seul but de les utiliser.

Ta réponse: J'adapte, ajuste et utilise systématiquement une très grande variété d'approches numériques, en fonction des besoins spécifiques de l'apprenant, afin de fournir un feedback efficace et de planifier des stratégies d'enseignement efficaces pour l'apprentissage des langues.

Vous travaillez manifestement à un très haut niveau dans votre fourniture de feedback aux apprenants et dans votre planification des stratégies d'enseignement en ce qui concerne l'utilisation des outils numériques. À votre niveau, ce qui pourrait être utile serait simplement d'envisager d'ajouter quelques occasions supplémentaires d'introduire des outils supplémentaires et / ou d'envisager des méthodes de feedback plus inclusives telles que le feedback par les pairs ou le soutien.

L'utilisation et l'adaptation d'un très large éventail d'outils et de ressources numériques en fonction des besoins de l'apprenant, afin de fournir un feedback efficace et de planifier des stratégies d'enseignement efficaces pour l'apprentissage des langues, signifie très probablement que vous optimisez les outils qui sont à votre disposition. Cela témoigne de votre expertise en matière de compétences numériques, mais aussi de vos compétences et connaissances dans le domaine du feedback en général. A votre niveau, plutôt que de chercher à changer ce que vous faites, il peut être intéressant de réfléchir à la manière dont vous pouvez impliquer les apprenants dans des approches de feedback par les pairs. Les avantages de cette approche résident principalement dans la création de processus d'apprentissage extrêmement engageants, tant pour l'apprenant évalué que pour l'apprenant qui fournit le feedback, et qui peuvent également servir à développer des communautés d'apprentissage parmi les apprenants, améliorant ainsi l'apprentissage de la langue pour tous les participants.
Pour faire progresser votre expérience dans ce domaine, il peut être utile d'identifier certains outils que vous pouvez utiliser pour fournir aux apprenants un espace en ligne pour le feedback par les pairs. Les médias sociaux ou les forums de discussion sont des outils numériques qui peuvent y contribuer. Pour ce processus, il est important de s'assurer que les apprenants reçoivent un briefing clair sur le retour qu'ils doivent donner aux autres apprenants. Il est également important, dans le cadre de ce briefing, de faire savoir aux apprenants combien de retours ils doivent donner à combien d'autres apprenants, etc. Cette clarté est importante pour que l'apprenant qui reçoit le feedback reçoive un feed-back clair, exploitable et utile. Cette clarté est importante pour que l'apprenant qui reçoit le feedback reçoive un feedback clair, applicable et utile. Elle est également importante pour l'apprenant qui donne le feedback, car le processus d'offre de feedback doit exiger de l'apprenant qui donne le feedback qu'il fasse appel à ses connaissances et à son expertise afin de procéder à une évaluation critique et d'identifier les domaines à améliorer. De cette façon, le feedback par les pairs profite aux deux apprenants (ainsi qu'à vous- même) et doit donc être soutenu par des instructions claires. En tant qu'enseignant, vous devez également vous rendre disponible pour répondre aux questions et aider les apprenants dans ce processus. Il est également important de fournir aux apprenants un ensemble de directives claires sur le respect de l'autre et du travail d'évaluation de l'autre lorsqu'ils donnent un feedback ou s'engagent les uns avec les autres. Ceci est essentiel pour garantir que les apprenants se respectent et se soutiennent mutuellement dans l'espace numérique que vous utilisez. Si le processus de feedback par les pairs est réussi, l'espace en ligne peut être développé pour que les apprenants forment un type de communauté d'apprentissage où ils peuvent continuer à se soutenir mutuellement en offrant un feedback, en partageant des ressources, en offrant des conseils, etc. Pour un feedback plus privé, fournir aux apprenants individuels des versions "anonymes" du travail d'autres apprenants peut se faire via un VLE ou par courrier privé ou même via un service d'hébergement tel que Dropbox ou Google Drive.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus: Les outils de forum de discussion (Unilang, Second Life) peuvent être utilisés pour offrir aux apprenants un espace de feedback entre pairs.
Une première étape dans ce processus peut être de voir quels sont les espaces en ligne avec lesquels les apprenants sont familiers et/ou qu'ils utilisent déjà. Les espaces de médias sociaux sont généralement familiers aux apprenants et ouvertement disponibles pour eux et peuvent être des espaces utiles pour la collaboration en ligne et le feedback des pairs. Cependant, les apprenants peuvent souhaiter séparer leurs espaces en ligne personnels et d'apprentissage. L'utilisation des médias sociaux peut également créer un "fossé" entre les apprenants qui utilisent activement les médias sociaux et ceux qui ne le font pas. Un forum de discussion peut être un espace de collaboration plus accessible - bien que plus limité - pour les apprenants.