L'enseignement - à son meilleur - n'est pas simplement un processus consistant à fournir des informations aux apprenants, mais un moyen de conduire les apprenants sur un chemin d'amélioration personnelle et d'autonomisation et de leur inculquer la confiance, la capacité et le désir de devenir des apprenants tout au long de la vie. Au cœur de ce processus, il s'agit d'assurer l'accès et l'inclusion à l'apprentissage, de permettre de multiples parcours d'apprenants et de s'engager continuellement avec eux. Ces questions sont au cœur du domaine 5.

Veuillez considérer où vous vous situez par rapport aux objectifs à long terme suivants.

1. Lorsque je crée des travaux numériques en classe de langue pour les apprenants, j'évalue et je traite les problèmes numériques potentiels.
Je n'organise pas d’activités numériques à des fins d'enseignement des langues.
Mes apprenants n'ont pas de problèmes à utiliser la technologie numérique à des fins d'apprentissage des langues.
Je personnalise les tâches assistées par ordinateur pour l'apprentissage des langues afin de minimiser les difficultés.
Je discute des obstacles et des défis possibles de l'utilisation de la technologie avec les apprenants et je présente des solutions.
J'adapte les activités d'apprentissage de la langue aux besoins et aux intérêts des apprenants, je discute des solutions aux obstacles qui peuvent survenir et je propose d'autres moyens d'accomplir la tâche.

2. J'utilise les technologies numériques pour offrir aux apprenants adultes des possibilités personnalisées d'apprentissage des langues.
Tous les apprenants doivent faire les mêmes activités linguistiques, quel que soit leur niveau de compétence.
Je recommande aux apprenants des ressources numériques supplémentaires pour l'apprentissage des langues.
Je propose des activités numériques facultatives pour améliorer les compétences linguistiques spécifiques des apprenants avancés ou en retard.
Dans la mesure du possible, j'utilise les technologies numériques dans mes cours de langues pour répondre aux besoins et préférences d'apprentissage (particuliers).
Je réfléchis systématiquement à mes méthodes d'enseignement des langues et je les adapte en fonction des besoins d'apprentissage individuels (particuliers), des préférences et des intérêts des apprenants.

3. J'utilise les technologies numériques pour permettre aux apprenants adultes de participer activement aux cours de langues.
Dans mon environnement de travail, il n'est pas possible d'impliquer activement les apprenants dans une classe de langue.
J'implique activement les apprenants dans le processus d'apprentissage des langues, en utilisant certaines technologies numériques, comme des vidéos ou des animations.
Dans mes cours de langues, j'utilise des ressources numériques et j'applique des stimuli motivants, comme des vidéos, des animations, des dessins animés, etc.
Mes apprenants en langues utilisent des médias numériques dans mes cours, par exemple des feuilles de travail électroniques, des jeux, des quiz, des outils de collaboration écrite en ligne.
Mes apprenants utilisent systématiquement les technologies numériques pour développer des compétences linguistiques spécifiques, faire des recherches, interagir dans des environnements en ligne et créer des connaissances et des contenus d'apprentissage numériques.

Ton score:

Ton score:

Ta réponse: Je n'organise pas d’activités numériques à des fins d'enseignement des langues.

Bien qu'il puisse être difficile de soutenir les travaux numériques si vous n'êtes pas familier avec eux, il y a de nombreux avantages à utiliser les travaux numériques à des fins d'enseignement des langues.

Les travaux numériques sont un moyen utile de permettre un apprentissage autonome. Au début, les élèves peuvent être réticents à utiliser les technologies numériques, mais ils deviendront rapidement plus confiants. Le processus d'apprentissage s'en trouvera grandement amélioré. Si la première étape est réalisée, à savoir motiver les apprenants de manière positive, ils commenceront à utiliser ces outils de manière naturelle, même sans qu'on le leur demande explicitement.
Envisagez de demander aux apprenants de rechercher en ligne des informations en rapport avec le thème actuel de vos cours de langue et de présenter leurs résultats dans un format numérique. La tâche que vous leur donnez ne requiert que des compétences numériques de bas niveau, comme la présentation d'un site Web qu'ils ont trouvé concernant le sujet, mais il peut aussi s'agir d'un court compte rendu préparé avec un logiciel de présentation. Demandez aux apprenants les problèmes qu'ils ont rencontrés avec cette tâche et ajustez les règles (par exemple, le format de présentation d'une idée ou d'un concept) pour permettre aux apprenants de tous niveaux de participer aux tâches numériques.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Wordcloud- pour la médiation des concepts et de la communication.
  • Des applications de tableau blanc numérique telles que flinga, pour créer et afficher des cartes mentales numériques en groupe.
  • Des plates-formes d'apprentissage en ligne qui utilisent des exercices avec des listes déroulantes ou des approches similaires pour permettre aux étudiants inexpérimentés de s'essayer à des travaux numériques de base.
  • Différents moteurs de recherche pour trouver des images ou des déclarations appropriées.
Explorez le domaine de l'évaluation des compétences numériques des apprenants et essayez de réfléchir à des tâches que vous pourriez proposer dans un format numérique et qui peuvent être accomplies par tous les apprenants.

Ta réponse: Mes apprenants n'ont pas de problèmes à utiliser la technologie numérique à des fins d'apprentissage des langues.

Vos apprenants semblent avoir un bon accès aux technologies numériques. Cependant, même ces apprenants seront parfois confrontés à des problèmes techniques ou opérationnels, car des problèmes indépendants de la volonté des utilisateurs, tels que de mauvaises connexions Internet, de vieux appareils, etc. peuvent survenir.

Plus les tâches que vous définissez sont complexes et plus les environnements que vous utilisez sont variés, plus les étudiants risquent de rencontrer des problèmes techniques. Aborder ce problème en estimant et en fournissant des directives aux apprenants permettra d'éviter ce scénario. C'est essentiel pour s'assurer que tous les apprenants se sentent inclus et qu'ils peuvent participer.

Un enseignant de langues utilisant des outils numériques doit être conscient des problèmes techniques qui peuvent survenir et savoir comment les gérer. Avant d'introduire de nouvelles approches techniques, il est important d'aborder les exigences de base et d'envisager de donner aux apprenants l'occasion de discuter et/ou de recevoir un retour d'information à ce sujet. Vous pouvez également envisager de créer des ressources numériques telles que des enregistrements d'écran ou des directives PDF complètes pour soutenir les apprenants dans leur utilisation d'un outil numérique. De nombreux outils numériques fournissent déjà une formation et/ou des directives, que vous pouvez montrer aux apprenants afin qu'ils puissent y accéder eux-mêmes.

Certains élèves peuvent également avoir une mauvaise accessibilité à l'internet ou un vieil équipement technique. Pensez donc aux stratégies possibles pour les inclure dans le processus d'apprentissage numérique.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Logiciel d'enquête en ligne, tel que Google Forms, Survey monkey ou Mentimeter, pour évaluer l'opinion de l'apprenant sur son niveau actuel de connaissances technologiques et sur les appareils qu'il utilise déjà.
  • Logiciel de screencasting tel que Screencastomatic, Loom pour créer des directives et des ressources utiles pour soutenir les étudiants.
Discuter ouvertement des difficultés pratiques ou techniques avec les apprenants et chercher à les résoudre collectivement.

Ta réponse: Je personnalise les tâches assistées par ordinateur pour l'apprentissage des langues afin de minimiser les difficultés.

Il est excellent que vous soyez conscient des difficultés que les apprenants peuvent rencontrer en utilisant les technologies numériques, et que vous adaptiez vos activités en conséquence. Cependant, un échange libre de points de vue avec vos apprenants peut être utile pour mieux comprendre quels outils et tâches numériques vous pouvez appliquer en toute sécurité avec vos apprenants.

Explorer de nouveaux outils numériques et encourager les apprenants à essayer des tâches numériques plus sophistiquées peut être utile pour détecter les limites de vos apprenants. Un retour constant de la part de vos étudiants vous permettra d'être plus conscient de leurs compétences numériques. Vous serez ainsi en mesure d'améliorer les connaissances linguistiques parallèlement aux compétences technologiques et de proposer des missions plus personnalisées qui peuvent facilement être adaptées aux circonstances individuelles.

Évaluez les compétences numériques de vos apprenants et les obstacles supplémentaires qu'ils peuvent rencontrer dans l'optique des plans d'enseignement et d'apprentissage que vous avez prévus. Sur la base de cette évaluation, essayez de différencier les tâches que vous proposez en fonction des capacités des apprenants et de leur équipement technologique.

Si vous souhaitez proposer des tâches ou des devoirs numériques plus avancés, encouragez vos apprenants les plus doués pour le numérique à jouer le rôle de médiateurs et à aider leurs camarades. Interrogez vos apprenants sur leurs expériences et leurs problèmes et adaptez la tâche si nécessaire.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Outils en ligne pour la construction collaborative de connaissances, tels que Flinga, Miro, ZUMpad. Les apprenants peuvent vous contacter et/ou contacter leurs pairs s'ils ne parviennent pas à accomplir une tâche et ont besoin d'une aide supplémentaire.
  • Des plateformes telles que Survey monkey ou Google Forms qui vous permettent de créer des questionnaires pour recueillir les commentaires de vos élèves.
Pour chaque activité numérique nouvellement introduite, discutez ouvertement des difficultés pratiques ou techniques avec les apprenants et/ou encouragez les apprenants les plus doués pour le numérique à jouer le rôle de médiateurs.

Ta réponse: Je discute des obstacles et des défis possibles de l'utilisation de la technologie avec les apprenants et je présente des solutions.

Le retour des apprenants est un outil utile pour orienter les ajustements de vos approches pédagogiques. Soyez toujours ouvert aux suggestions et aux idées de vos élèves, car ils peuvent contribuer grandement à la définition de nouvelles solutions aux problèmes numériques et transmettre leurs connaissances à leurs pairs.

Cela peut être d'un grand secours pour surmonter les obstacles courants.

Discuter des solutions possibles aux problèmes numériques avec vos élèves vous permet de mieux évaluer leurs ressources techniques et leurs compétences numériques. En outre, les apprenants peuvent vous apporter de nouvelles idées et même vous aider à élargir vos propres connaissances en matière de technologie.
Examinez dans quelle mesure les solutions que vous avez présentées sont éventuellement restrictives pour vos apprenants. Discutez d'autres solutions aux difficultés éventuelles avec vos élèves. Même à ce stade, continuez à demander un retour d'information et à proposer votre aide, car les devoirs peuvent passer à un niveau supérieur et de nombreux autres obstacles peuvent survenir. Voyez comment vous pouvez introduire de nouveaux formats et de nouvelles activités ou favoriser une plus grande diversité dans les classes de langues tout en veillant à ce que personne ne soit laissé pour compte.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • - Des logiciels de présentation tels que Prezi, Genially ou Emaze peuvent être utilisés par les élèves pour créer des présentations interactives sur un sujet d'actualité.
  • Outils en ligne permettant de créer des livres numériques à partir de modèles ou de toiles prêts à l'emploi, tels que Storyjumper, Pixton.
Permettez la variété et élargissez vos stratégies numériques en fonction des besoins.

Ta réponse: J'adapte les activités d'apprentissage de la langue aux besoins et aux intérêts des apprenants, je discute des solutions aux obstacles qui peuvent survenir et je propose d'autres moyens d'accomplir la tâche.

Vous faites participer les apprenants à l'élaboration d'une approche globale de l'apprentissage numérique qui ne laissera personne de côté. Dans le même temps, vous permettez à la majorité des apprenants de bénéficier d'un plus large éventail d'activités numériques et vous leur proposez une variété de possibilités parmi lesquelles choisir pour réaliser certains travaux.

En veillant à ce que tous vos élèves aient accès aux mêmes possibilités d'apprentissage, vous pourrez assurer un développement égal de l'apprentissage dans vos cours de langue. En outre, en veillant à ce que les apprenants disposent d'un large éventail de ressources numériques, ils pourront plus facilement développer des compétences technologiques en fonction de leurs besoins individuels.

Il est important de s'assurer qu'à long terme, tous les apprenants auront les mêmes possibilités d'apprentissage. Si certains apprenants sont systématiquement désavantagés, il est important d'agir pour leur permettre de bénéficier des mêmes opportunités d'apprentissage lorsque cela est possible.

En outre, vous pourriez envisager de permettre aux apprenants d'adopter une approche d'apprentissage plus autodéterminée, en leur permettant de créer leur propre matériel pour soutenir le processus d'apprentissage des langues. De cette façon, vous offrez à chacun la possibilité de trouver une manière appropriée de résoudre les problèmes, qui convient à sa capacité d'apprentissage personnelle et à l'équipement technologique disponible.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • - Ressources éducatives ouvertes, telles que Youtube, TED Ed, Lyrics Training pour trouver des ressources pédagogiques gratuites supplémentaires.
  • Verbix, WordReference, pour l'apprentissage de la grammaire et du vocabulaire.
Soutenir systématiquement les apprenants défavorisés et suivre leur progression. Encourager davantage l'innovation et les stratégies individuelles.

Ta réponse: Tous les apprenants doivent faire les mêmes activités linguistiques, quel que soit leur niveau de compétence.

Bien que tous les apprenants soient tenus de faire les mêmes activités, vous devez considérer quels apprenants peuvent avoir besoin d'un soutien supplémentaire et lesquels peuvent avoir besoin d'être stimulés. Vous devez savoir que la différenciation interne dans les classes de langues est indispensable pour offrir un enseignement actualisé et permettre une réussite égale de l'apprentissage.

En adaptant les activités aux niveaux d'amélioration individuels des apprenants, vous serez en mesure d'avancer sans laisser personne à la traîne. La combinaison de différentes stratégies d'apprentissage et d'enseignement et la mise en œuvre d'une variété d'activités d'apprentissage différentes peuvent aboutir à un apprentissage plus efficace et plus profond pour tous les élèves.
Grâce aux outils numériques, vous pouvez fournir du matériel supplémentaire à des élèves spécifiques qui ont besoin d'un soutien supplémentaire. En fournissant des formats faciles à utiliser lorsque vous assignez des tâches et en les envoyant par des moyens familiers et accessibles, vous pouvez soutenir ce processus. Sachez toutefois que tous les élèves ne seront pas en mesure de travailler avec ces programmes sans y être initiés. Il est donc important d'identifier les personnes capables de travailler avec ces formats et de les former avant de commencer. Restez simple, ne découragez pas vos élèves dès le départ, mais soutenez-les en fixant des objectifs de bas niveau et en vous adressant principalement à ceux qui ont l'expérience numérique la moins développée.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Wordscramble, Puzzle maker peuvent être utilisés par les professeurs de langues pour créer des tâches linguistiques différenciées.
  • Les espaces virtuels tels que Google Drive, Trello fournissent à vos étudiants un espace virtuel où ils peuvent trouver du matériel linguistique supplémentaire et du matériel de soutien.
Offrir d'autres ressources linguistiques d'apprentissage numérique aux apprenants qui ont besoin d'un soutien supplémentaire.

Ta réponse: Je recommande aux apprenants des ressources numériques supplémentaires pour l'apprentissage des langues.

Vous connaissez et comprenez les avantages des ressources d'apprentissage mais vous pourriez également les appliquer dans votre propre développement de matériel pédagogique en créant votre propre matériel en ligne individualisé et en l'intégrant dans vos cours.

L'intégration d'outils numériques dans votre matériel pédagogique peut être extrêmement utile si vous souhaitez rendre le processus d'apprentissage plus attrayant. Vous pouvez vous appuyer sur ces outils numériques pour répondre à des besoins spécifiques et permettre le développement de l'autonomie linguistique individuelle en impliquant activement les élèves dans des activités en ligne, telles que des projets coopératifs.

Vous pourriez appliquer votre connaissance des ressources numériques à votre propre enseignement en fonction du sujet que vous êtes en train d'enseigner dans votre classe, et comme moyen de répondre aux différents besoins et préférences d'apprentissage. Encouragez les élèves à présenter des images ou des vidéos en ligne ou par le biais d'un service de messagerie pour ceux qui préfèrent l'aspect visuel et l'aspect audio pour ceux qui sont plus orientés vers l'aspect auditif.

Vous pouvez également organiser des conférences sur des logiciels couramment utilisés, au cours desquelles les élèves pourront travailler en collaboration. À cette fin, les apprenants les plus doués pour le numérique pourraient jouer le rôle de médiateurs et montrer aux autres comment utiliser le programme.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des cartes conceptuelles virtuelles ou des vidéos interactives conçues sur Thinglink, Mindmeister ou des vidéos explicatives sur des sujets d'actualité sur My Slide Show, TED Ed pourraient être partagées avec les apprenants.
  • Les ressources interactives telles que H5p, Quizlet, VersaText ou Compleat vous permettent de créer des outils utiles et faciles à manipuler pour soutenir le contenu d'apprentissage.
Répondre aux différents besoins et méthodes d’apprentissage préférées lors de l'enseignement.

Ta réponse: Je propose des activités numériques facultatives pour améliorer les compétences linguistiques spécifiques des apprenants avancés ou en retard.

Vous savez quels apprenants ont besoin d'un soutien supplémentaire et quels types d'activités peuvent les aider. Ce qui pourrait améliorer votre travail dans ce domaine serait d'appliquer ces connaissances à votre propre enseignement et de tenir compte des différents besoins et préférences d'apprentissage dans la manière dont vous présentez les informations.

En différenciant les apports linguistiques utilisés, vous pouvez répondre aux besoins de tous les élèves, sans laisser personne de côté. Cela peut également introduire des éléments d'apprentissage coopératif, qui peuvent améliorer les compétences individuelles tout en favorisant le travail d'équipe.
Variez le format des activités et les exemples utilisés pour illustrer le contenu du cours afin de tenir compte des différentes expériences de vos apprenants. Favorisez les projets d'équipe, dans lesquels les étudiants les plus avancés peuvent utiliser leurs connaissances pour aider les apprenants moins doués pour le numérique via des approches d'apprentissage coopératif. Cela peut améliorer les compétences numériques et linguistiques et permettre aux apprenants de travailler de manière synchrone via des plates-formes en ligne qui offrent une contribution simultanée.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des logiciels de présentation tels que Prezi, Genially ou MS PowerPoint pour permettre aux élèves de présenter les projets de leurs équipes.
  • Plateformes et ressources qui offrent des espaces en ligne pour des projets coopératifs : par exemple Storyjumper, Make Beliefs Comix, ZOHO ou GoogleDocs.
Intégrez la personnalisation dans votre enseignement et donnez aux étudiants les moyens de créer du matériel d'apprentissage numérique plus personnalisé.

Ta réponse: Dans la mesure du possible, j'utilise les technologies numériques dans mes cours de langues pour répondre aux besoins et préférences d'apprentissage (particuliers).

Vous savez comment répondre aux différents besoins et préférences de méthode d’apprentissage afin de faciliter le processus d'apprentissage pour tous les apprenants. Il est toutefois important de considérer le parcours professionnel et personnel des apprenants d'un point de vue holistique et d'identifier les défis auxquels chaque apprenant est confronté et les expériences qu'il apporte.

Promouvoir la contribution personnelle dans le processus d'apprentissage des langues peut être à la fois rafraîchissant et utile pour l'individu et pour la classe en tant que groupe d'apprenants. En adaptant les apports linguistiques numériques aux préférences et aux besoins des élèves, vous pouvez atteindre plus efficacement les objectifs d'apprentissage.

Exprimez votre désir de connaître les expériences de vos étudiants et essayez de relier votre enseignement à leurs différentes expériences et idées préconçues, en illustrant les concepts par des exemples significatifs pour eux. Tenez compte de leurs contraintes pratiques et temporelles et essayez d'en tenir compte dans les travaux que vous leur confiez. Dans le cadre des travaux de groupe, encouragez les étudiants à échanger leurs connaissances et leurs expériences, afin que les questions techniques et linguistiques puissent être abordées et discutées entre pairs.

Faites appel à la créativité des apprenants en les encourageant à produire leur propre matériel audio et/ou vidéo. Adaptez les missions pour essayer de soutenir les compétences techniques et les conditions préalables des apprenants, si possible.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Les environnements numériques où les contributions individuelles peuvent être rassemblées dans un espace partagé, par exemple Padlet, Miro et les plateformes à code source libre telles que WordPress
  • Questionnaires en ligne tels que Mentimeter, GetPlickers, Survey Monkey pour vous permettre de découvrir les intérêts de vos apprenants.
  • Les programmes de présentation courants tels que Google Slides, Genially ou Prezi peuvent permettre aux élèves de créer des présentations individuelles sur leurs sujets favoris.
Prendre en compte les expériences (de vie) et les contraintes des apprenants.

Ta réponse: Je réfléchis systématiquement à mes méthodes d'enseignement des langues et je les adapte en fonction des besoins d'apprentissage individuels (particuliers), des préférences et des intérêts des apprenants.

L'apprentissage personnalisé est important, mais la clarté du contenu des cours et des normes est tout aussi importante. Vos apprenants doivent être capables d'obtenir de bons résultats aux évaluations numériques standardisées et aux devoirs prescrits, qu'ils soient ou non dans un format et un style qu'ils apprécient.

Grâce à un éventail d'activités plus large et à une vaste sélection d'outils technologiques, vous pouvez fournir des solutions complètes et exhaustives à vos élèves, afin qu'ils soient en mesure de faire face à différentes tâches numériques, indépendamment de leurs préférences personnelles.

Il est important de contrebalancer et de concilier les deux aspects de l'enseignement personnalisé : respecter, prendre en compte et permettre les différences lorsque l’on enseigne et soutient les apprenants de manière individualisée afin d'atteindre un objectif d'apprentissage défini. Pour aider les apprenants à réaliser des évaluations standardisées, vous devez varier votre matériel pédagogique numérique, promouvoir les projets coopératifs et individuels et proposer des confrontations constructives.

Donnez une certaine mission à vos élèves et laissez-les décider de la manière dont ils peuvent résoudre cette tâche avec les moyens numériques qu'ils jugent appropriés. Cela peut être fait comme un devoir individuel. Discutez des avantages et des inconvénients de chaque approche, sans évaluer les solutions comme étant meilleures ou pires les unes que les autres.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des plateformes de communication, telles que Linoit, Microsoft-teams ou Google classroom, où vous pouvez mettre à la disposition de vos apprenants un large éventail de matériels pédagogiques.
  • Goqr vous permet de générer des codes QR et de les lier à différents formats de tâches comme des documents pdf ou Word et de proposer différents formats afin d'offrir des tâches plus variées et individualisées.
Contrebalancer l'individualisation par la collaboration.

Ta réponse: Dans mon environnement de travail, il n'est pas possible d'impliquer activement les apprenants dans une classe de langue.

Il est parfois difficile d'attirer l'attention des apprenants, même dans les meilleurs environnements d'apprentissage. Une façon possible d'impliquer les étudiants pourrait être de compter sur leurs appareils personnels et de promouvoir l'initiative individuelle.

En vous appuyant sur les ressources numériques personnelles des apprenants, comme les smartphones, vous pouvez les impliquer de manière positive et soutenir des modèles d'enseignement plus personnalisés. L'utilisation d'outils technologiques en classe peut être perçue par les étudiants comme une approche rafraîchissante et plus inclusive de l'apprentissage. Les apprenants pourront s'exercer en classe et depuis chez eux, de manière facilement gérable, et exprimer leur créativité et leurs opinions.

La plupart des apprenants auront accès à un appareil numérique avec accès à Internet, même s'il ne s'agit que de leur téléphone portable.

Vous pouvez en tirer parti en demandant aux apprenants de rechercher des informations sur Internet dans le cadre d'un travail à domicile. Vous pouvez également leur demander de prendre des photos ou des vidéos illustrant le sujet d'étude. Les apprenants peuvent ensuite apporter ces informations en classe, pour en discuter en petits groupes, et/ou les convertir en une présentation ou un objet. Du point de vue de l'apprentissage des langues, vous pouvez également conseiller aux étudiants d'utiliser des applications de grammaire ou de vocabulaire en ligne ou même des jeux via leur smartphone ou leur tablette.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des plateformes en ligne telles que Kahoot, AnswerGarden pour créer des quiz d'apprentissage.
  • Les plateformes de partage de vidéos comme YouTube pour fournir des informations intéressantes.
  • Des applications telles que Grammarly, SpellCheckPlus, Leximage(français) rendent l'apprentissage personnel des langues amusant et engageant.
Commencez et faites participer vos apprenants.

Ta réponse: J'implique activement les apprenants dans le processus d'apprentissage des langues, en utilisant certaines technologies numériques, comme des vidéos ou des animations.

Vous savez comment utiliser la technologie afin de rendre votre enseignement des langues plus stimulant. Réfléchir à la manière dont vous pouvez utiliser les outils numériques pour impliquer plus activement les apprenants dans toutes les phases du cours peut être un complément utile à ce stade. De même, à ce stade, il est utile d'examiner comment les stratégies numériques peuvent vous aider à résoudre les problèmes et les limites auxquels vous êtes actuellement confronté.

Les "apprenants" qui se sentent activement impliqués dans diverses activités sont plus enclins à relever un défi et à faire plus d'efforts. La participation active est également extrêmement utile dans le processus d'apprentissage. Les ressources numériques peuvent être utiles pour répondre aux besoins individuels spécifiques des apprenants et pour stimuler l'interaction.
Avec vos élèves, produisez et montrez une présentation. Encouragez-les à enquêter sur un sujet par le biais d'une recherche sur Internet et à documenter leurs découvertes dans la vidéo ou avec des images (par exemple, via leurs smartphones) et à les rassembler dans la présentation. Si les discussions de groupe des apprenants prennent beaucoup de temps et ne vont pas droit au but, les encourager à utiliser un environnement partagé tel qu'un blog, un wiki ou un tableau blanc virtuel peut les aider à se concentrer et à accélérer le travail en classe. Pensez également à l'approche de la classe inversée, où les apprenants révisent le matériel d'apprentissage à la maison et viennent ensuite en classe prêts à discuter de ce qu'ils ont appris.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des plateformes en ligne telles que Kahoot ou LearningApps pour créer des jeux d'apprentissage ou des quiz sur un sujet d'apprentissage actuel.
  • Des plateformes collaboratives comme Flinga, Padlet, YoPad comme moyen de recueillir des opinions et des déclarations sous forme de cartes mentales numériques.
Explorez les solutions numériques pour améliorer vos stratégies.

Ta réponse: Dans mes cours de langues, j'utilise des ressources numériques et j'applique des stimuli motivants, comme des vidéos, des animations, des dessins animés, etc.

À ce stade, vous pouvez fournir des supports interactifs et stimulants à vos élèves. Pour cela, permettez aux apprenants non seulement d'apprécier, mais aussi de s'engager avec ce matériel. Aidez-les à être responsables de leur propre apprentissage de la langue et encouragez leur leadership dans le processus d'apprentissage.

L'apprentissage par la pratique est l'une des approches les plus efficaces pour développer de solides compétences. Les élèves peuvent s'engager positivement lorsqu'ils se sentent activement impliqués et peuvent mieux exprimer leur créativité grâce à une variété d'outils technologiques et de ressources numériques.
Laissez vos élèves produire et montrer une présentation, soit individuellement, soit en groupe. Encouragez-les à étudier un sujet en combinant des recherches sur Internet avec des vidéos et des photos de leur cru. Assurez-vous d'être là pour les guider dans ce travail, tout en veillant à ne pas les empêcher de s'approprier le processus. Réfléchissez bien à chaque sujet abordé, aux outils numériques et aux contextes sociaux et modes d'interaction les plus appropriés.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Un logiciel de présentation tel que Genially ou Google Slides pour permettre aux élèves de présenter leurs résultats et de montrer leurs recherches.
  • Logiciels de création de vidéos, tels que Openshot, MySimpleShow pour permettre aux élèves de créer et de monter leurs propres vidéos.
  • Créateur de storyboard, tel que Pixton, Make Beliefs Comix.
Mettre en œuvre davantage d'activités numériques dirigées par les apprenants.

Ta réponse: Mes apprenants en langues utilisent des médias numériques dans mes cours, par exemple des feuilles de travail électroniques, des jeux, des quiz, des outils de collaboration écrite en ligne.

Il est excellent que vous sachiez vous appuyer sur la technologie pour fournir des supports pédagogiques attrayants. À ce stade, une étape supplémentaire consisterait à accroître l'autonomie et le leadership des apprenants dans leurs propres processus d'apprentissage.

L'apprentissage actif et coopératif permet aux élèves de renforcer les notions et les compétences linguistiques. Il favorise également l'interaction entre les apprenants et fait en sorte qu'ils se sentent plus autonomes et engagés dans la participation.
Une façon de favoriser un apprentissage plus coopératif pourrait être d'inverser la chaîne d'approvisionnement : au lieu de mettre en place des ressources numériques (jeux, quiz, etc.) pour les apprenants, demandez-leur de créer des ressources les uns pour les autres. Demandez aux étudiants de corriger les erreurs des autres lorsqu'ils répondent aux quiz et encouragez-les à améliorer continuellement leurs quiz et à les partager avec d'autres apprenants, enseignants et prestataires de services éducatifs. Vous pouvez également encourager les élèves à choisir leur propre sujet de recherche, en utilisant les technologies numériques pour trouver des informations, créer des artefacts et présenter leur travail.
Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Des plateformes d'apprentissage basées sur le jeu, telles que Cobocards, Cram pour permettre aux étudiants de concevoir et de partager leurs flashcards personnalisées.
  • Des plateformes pour aider les apprenants à créer leurs propres vidéos interactives, comme Playposit ou MySimpleShow.
Donnez aux apprenants les moyens d'effectuer des recherches indépendantes et des tâches plus coopératives.

Ta réponse: Mes apprenants utilisent systématiquement les technologies numériques pour développer des compétences linguistiques spécifiques, faire des recherches, interagir dans des environnements en ligne et créer des connaissances et des contenus d'apprentissage numériques.

À ce niveau, l'important est de continuer à améliorer vos stratégies. Cela peut impliquer de réfléchir en permanence à l'adéquation de votre approche et d'essayer d'assurer un niveau élevé dans les classes sans laisser personne à la traîne. Soyez ouvert aux suggestions de vos élèves pour améliorer les stratégies d'apprentissage.

Le fait de travailler et de réfléchir constamment à vos propres stratégies d'enseignement vous permet d'affiner vos méthodes, de valoriser vos points forts et de réfléchir à vos erreurs.

Vos étudiants percevront que vous adaptez vos supports à leurs besoins et préférences, et cela aura un effet positif sur leur implication. Permettre aux étudiants d'apporter leurs propres idées sur la manière de mettre en œuvre les outils numériques dans leurs cours de langue leur donnera un sentiment d'inclusion et renforcera leur confiance en eux. Soyez ouvert à toute suggestion sans parti pris et développez vos propres compétences en tenant compte des nouvelles idées de vos élèves.

Réfléchissez à l'équilibre entre l'autonomie des apprenants et l'encadrement en vous demandant quels sont les meilleurs mécanismes pour permettre aux apprenants de suivre leurs propres rythmes tout en veillant à ce que les élèves ayant des besoins spécifiques ou qui éprouvent des difficultés soient également soutenus.

Réfléchissez à la façon dont vous pouvez aider tous les apprenants à développer leurs points forts et à travailler sur leurs points faibles, à la façon dont ils peuvent apprendre les uns des autres et de leurs erreurs, et à la façon dont leur effort de collaboration peut se transformer en efforts conjoints qui dépassent leurs attentes individuelles.

Certains outils peuvent être utiles pour soutenir ce processus:
  • Plateformes collaboratives comme Zoho,Miro, Sutori.
  • Des plateformes de communication, comme Acadly ou Google Classroom, où l'enseignant peut organiser les horaires et le matériel.
  • Des plateformes pour créer des vidéos attrayantes comme PowToon.
  • Des outils d'auto- évaluation comme Italki, Second Life pour permettre aux étudiants ou aux enseignants de travailler avec d'autres à l'apprentissage des langues.
Réfléchissez de manière critique à vos stratégies, améliorez-les en permanence et soyez ouvert à l'idée d'élargir votre horizon à de nouvelles aides numériques jour après jour.